Comment réparer une image de publication de relation toxique

Comment réparer une relation toxique


Les relations toxiques sont des choses délicates car elles commencent rarement à être toxiques. Ils commencent généralement de manière agréable et amusante et excitante, vous donnant juste assez de souvenirs heureux sur lesquels vous pouvez vous accrocher lorsque la toxicité commence à s'infiltrer. Cela commence généralement lentement, et avant que vous ne le sachiez, vous êtes coincé dans une relation toxique que vous pouvez » t semble partir même si vous vous sentez totalement misérable.


Dans mon dernier article Ask a Guy, j'ai discuté des caractéristiques et des signes déterminants d'une relation toxique.

S'il vous plaît, avant de commencer à lire cet article, assurez-vous d'avoir lu et compris l'article précédent entièrement. Dans cet article, je veux aller un peu plus loin dans la façon de réparer une relation toxique et comment savoir si elle peut même être réparée ou s'il est temps de s'en aller.


Alors, que pouvez-vous faire pour réparer une relation toxique?

La vérité est que vous pouvez ou non résoudre une relation toxique, mais vous pouvez certainement prendre des mesures pour essayer.

Dans certains cas, une communication claire et deux partenaires consentants peuvent considérablement améliorer la qualité de leur relation… parfois au point où vous ne sauriez jamais qu'il y a jamais eu un problème.

Parfois, l'autre personne est complètement réticente à changer, ou à changer quoi que ce soit dans la façon dont elle vous traite ... à ce moment-là, vous devrez avoir des limites internes claires et décider si vous voulez ou non qu'elle fasse partie de votre vie (relations avec les membres de la famille ou le parent de vos enfants peuvent être des exemples de relations que vous ne rompez pas, mais abordez avec des limites extrêmement claires en place).



Il y a quelques choses que vous devez mettre en place pour améliorer (ou même réparer) une relation toxique.


Quelques avertissements rapides…

Tout d'abord, je dois préciser que si vous avez déjà été physiquement frappé dans votre relation, je vous exhorte à rechercher un professionnel pour obtenir des conseils et du soutien. Il n'y a pas de scénario dans lequel être frappé fait partie d'une relation saine. J'ai vu des cas où une femme s'excuse pour expliquer pourquoi cela s'est produit ou elle a estimé qu'elle le méritait ou elle le minimise comme «pas grand-chose».


Je dois donc le préciser très clairement, si vous avez été physiquement frappé dans votre relation actuelle, veuillez demander conseil et soutien à un professionnel. Si c'est vous, j'espère que vous écoutez vraiment ce que je viens de dire et que vous le faites maintenant.

Ensuite, je veux préciser que je suis un gars qui écrit mon opinion. J'ai besoin de me protéger légalement, donc je souhaite faire cette rapide mise en garde selon laquelle cet article (ou l'un de mes articles) ne doit pas être interprété comme une aide professionnelle et doit être lu uniquement à des fins de divertissement. Tout ce que vous faites (ou ne faites pas) en lisant cet article est de votre responsabilité… pas à moi ni à A New Mode.

Donc, même si je veux ce qu'il y a de mieux pour vous et que je fasse de mon mieux pour écrire le contenu de la plus haute qualité, je devais simplement dire cet avertissement rapide avant de nous plonger dans la façon de résoudre une relation toxique ...

De plus, si vous sentez que vous pourriez être dans une relation toxique, je vous recommande vivement de répondre à ce quiz sur les relations toxiques dès maintenant. Le lien ouvrira le quiz dans une nouvelle fenêtre et vous pourrez revenir sur cet article dans un instant.)


OK, revenons à parler de ce que vous pouvez faire pour éliminer la toxicité de votre relation ...

Puissance de marche

Tout d'abord, vous devez être prêt à partir.

Je ne vous dis pas de quitter la relation, mais plutôt de trouver l’endroit dans votre esprit où vous pourriez vous imaginer quitter la relation et être complètement OK.

Je ne dis pas que vous ne seriez pas triste ou ne pleureriez pas la fin de la relation… et je ne dis pas que vous souhaitiez rompre votre relation avec lui…


Je dis que vous pouvez imaginer partir et, à un niveau plus profond que la rupture immédiate, vous pouvez imaginer être à 100% OK, entier et accepter que c'est fini.

Visualiser cela est important car cela aidera votre esprit à voir que vous allez vraiment bien ... même maintenant ... et cela calmera les voix dans votre tête qui alimentent votre peur de la perte (comme nous en avons parlé dans l'article précédent sur les signes dans lesquels vous êtes une relation toxique).


Lorsque vous êtes prêt à vous éloigner si la relation toxique ne peut pas être améliorée, vous finirez par briser le cycle de sacrifier votre bien-être afin de «maintenir la paix» dans la relation.

Limites claires

De plus, vous avez besoin de clarté de votre situation et, à partir de là, vous devez établir des limites claires dans votre esprit.

Si vous avez pris l'habitude d'éviter les conflits et d'essayer de maintenir la paix, l'idée de créer des limites claires peut vous donner l'impression que je vais vous dire que vous devez secouer le bateau ou «mettre le pied à terre» ou « mettez-le dans cet endroit.

Ne t'inquiète pas. Avoir des limites claires n’est pas une question de confrontation, d’affirmation de soi ou de méchanceté… c’est simplement clair: clair sur ce que vous accepterez, clair sur ce que vous n'accepterez pas, clair dans votre communication et clair sur qui est responsable de quoi.

Vous pouvez devenir très clair sur vos limites très rapidement. Il vous suffit de réaliser deux vérités essentielles:

  1. Vous ne pouvez pas être responsable des émotions, réactions ou actions de quelqu'un d'autre
  2. Vous êtes entièrement responsable de vos propres actions et émotions. Personne d'autre ne peut l'être.

Maintenant, notez que j'ai utilisé le mot «peut» ci-dessus et non «devrait».

Je ne dis pas que vous «ne devriez pas» être responsable de ses émotions ou qu'il «ne devrait pas» être responsable des vôtres…

Je dis que toi et lui ne peut pas être responsable des émotions, des réactions et des actions de chacun. Ce n'est pas possible.

Personne n'a contrôle sur vos émotions.

Ils ne peuvent pas les créer, ils ne peuvent pas les ressentir, ils ne peuvent pas les résoudre, ils ne peuvent pas les résoudre, ils ne peuvent pas choisir de les laisser partir et ils ne peuvent pas choisir d'être en contact avec votre intérieur sens de OK-ness.

Ils ne peuvent pas faire ces choses à votre place, et par conséquent, il est impossible d’attendre que quiconque le soit vraiment responsable de vos émotions, réactions et actions.

Vous êtes le seul à avoir l'expérience de vos émotions et vous êtes le seul à pouvoir contrôler vos émotions.

Responsabilité émotionnelle

Donc, pour construire sur cette idée quelque chose que vous pouvez utiliser pour améliorer, espérons-le, votre relation, je veux présenter un concept que j'appelle responsabilité émotionnelle.

La responsabilité émotionnelle est essentiellement ce que les gens désignent lorsqu'ils parlent de «limites saines», de «maturité émotionnelle» ou de «stratégies d'attachement saines». Le cœur de tous ces attributs relationnels positifs exige que vous ayez une responsabilité émotionnelle, qui reconnaît simplement que vous ne pouvez pas assumer la responsabilité des émotions, des actions et des réactions d'une autre personne et que vous ne pouvez pas la tenir responsable de vos émotions, actions et réactions.

Encore une fois, pour insister sur le fait, je ne dis pas que vous ne devriez pas. Je te dis ne peut pas. Croire le contraire est une erreur très destructrice (une erreur très courante au point d'être presque considérée comme «normale» à croire, mais une erreur quand même).

Tu n'es pas une victime

Vous êtes peut-être dans une situation que vous ne voulez pas, mais vous avez toujours le contrôle.

Je tiens à préciser que je ne dis pas que la situation est de votre faute ou que vous méritez ce qu’il fait ou que la situation est en quelque sorte «juste» ou «pas grave».

Ce que je dis, c'est que vous n'êtes pas impuissant ... vous avez le contrôle et avec ce contrôle, vous avez le pouvoir d'améliorer massivement la relation (ou, dans le pire des cas, voyez qu'aucune amélioration n'est possible et partez en toute connaissance de cause qu'il n'y a rien d'autre que vous auriez pu faire).

nouveau conseil relationnel

Vous avez toujours le contrôle parce que vous êtes le seul à pouvoir contrôler vos émotions, vos actions et vos réactions. Quoi qu'il en soit, personne ne peut vous l'enlever.

Il est très important que vous reconnaissiez cet aspect de la dynamique relationnelle, car regarder les choses dans une perspective où une autre personne est responsable de vos émotions, réactions ou actions est un ingrédient clé de la relation toxique. Afin de dissoudre la dynamique toxique dans une relation, vous devez pleinement réaliser cette vérité.

Pour reprendre les mots d'Eleanor Roosevelt, «Personne ne peut vous faire sentir inférieur sans votre consentement.» Sa citation souligne l'immense pouvoir qui accompagne le fait d'assumer l'entière responsabilité de vos émotions, de vos réactions et de vos actions et de ne pas en blâmer quoi que ce soit ou qui que ce soit d'autre.

De même, ils ne font pas autorité sur vos émotions. Vous savez ce que vous pensez, ressentez et dites. Vous savez quelles sont vos intentions et pourquoi vous faites ou dites ce que vous choisissez de faire ou de dire. Ils ne peuvent pas le savoir, ils n'en sont pas responsables et toute accusation qu'ils pourraient faire de vos intentions n'a aucun fondement dans la réalité (et par conséquent, ne nécessite aucune réaction de votre part).

De la même manière, vous ne pouvez pas être responsable de leurs émotions, réactions et actions.

Vous n'êtes pas leur sauveur ou leur soignant.

Vous pouvez les aimer et vouloir le meilleur pour eux, mais ils sont les seuls à pouvoir contrôler leurs émotions, leurs réactions et leurs actions. Vous ne pouvez pas contrôler ces choses à leur place, et par conséquent, il est impossible de vivre comme si vous étiez du tout responsable de leurs émotions, actions et réactions.

Lâcher l'illusion que vous êtes en quelque sorte responsable de leurs émotions, réactions et actions peut au premier abord avoir l'impression que vous les coupez, que vous êtes émotionnellement froid, que vous les abandonnez, que vous ne vous en souciez pas ou que vous êtes cruel.

Cela peut se sentir comme ça, mais le fait demeure que vous ne pouvez pas être responsable de leurs émotions, réactions ou actions.

Peu importe à quel point vous vous souciez d'eux. Peu importe à quel point vous vous inquiétez d'eux. Peu importe à quel point vous les aimez. Peu importe à quel point vous voulez qu'ils soient heureux.

Peu importe à quel point vous vous sentez profondément à leur sujet ou que votre relation demeure ... rien ne changera le fait absolu que vous ne pouvez et ne pourrez jamais contrôler leurs émotions, réactions ou actions. Vous devez abandonner complètement cette idée, car c'est un élément énorme de ce qui maintient une relation toxique en place.

Nous parlerons de ce à quoi ressemble une forme de soins saine et efficace dans un instant.

Le drame enracine le conflit, la non-réaction dissout le conflit…

Il est essentiel que vous compreniez que vous êtes responsable de vos propres émotions, réactions et actions (et que vous n'êtes pas du tout responsable des siens) car cela prépare le terrain pour dissoudre votre conflit avec lui.

Ce n'est pas parce que vous n'êtes pas responsable de ses réactions que cela vous autorise à provoquer intentionnellement des émotions négatives chez votre partenaire, ce n'est pas non plus une idée intelligente.

La stratégie la plus sage et la plus efficace pour communiquer avec votre partenaire est de toujours avoir les meilleures intentions pour vous, pour lui et pour votre relation.

C'est la forme saine de prendre soin d'une autre personne… c'est-à-dire de toujours avoir l'intention de faire ce qui est le mieux pour vous, lui et votre relation.

Lorsque vous savez que vos intentions sont pour le bien de toutes les personnes impliquées, vous pouvez agir clairement et en toute confiance et s'ils ont une réaction négative à votre égard, vous pouvez les laisser s'approprier eux-mêmes sans assumer vous-même la négativité puisque vous savez que votre les intentions viennent toujours d'un bon endroit, pur et positif.

Assumer la responsabilité de ses émotions, réactions ou actions négatives n'est pas bon pour la relation (il en va de même pour essayer de résoudre ses émotions négatives pour lui, Comme si vous en étiez responsable d’une manière ou d’une autre le sien émotions pour lui.)

Ne pas assumer la responsabilité de vos propres émotions (ou ne pas lui mettre vos émotions négatives et s'attendre à ce qu'il les résout d'une manière ou d'une autre) n'est pas non plus bon pour la relation.

Se transformer en ennemi n'est certainement pas bon pour la relation ...

Il se peut qu'il n'adopte pas immédiatement cette façon de communiquer avec vous s'il a eu l'habitude de faire de vous un ennemi, de vous blâmer, de vous critiquer, de vous rabaisser, etc. En fait, il peut ne jamais adopter cette façon de communiquer avec vous , à quel point vous pouvez décider de limiter votre exposition à lui ou de rompre complètement la relation.

quand il n'appelle pas

Indépendamment de ce qu'il fait, vous n'avez et ne pouvez pas avoir de contrôle sur lui. Cependant, vous ferez de votre mieux pour toujours communiquer avec lui en gardant à l’esprit vos intérêts, les siens et ceux de votre relation, car vous voulez être efficace pour résoudre le conflit dans votre relation et vous ne pouvez contrôler que vos actions, pas les siennes.

Vous voulez améliorer les choses et vous seul pouvez vous contrôler, donc pour commencer à améliorer les choses, vous devrez être celui qui entreprendra de nouvelles actions audacieuses et décisives pour améliorer les choses. Vous avez déjà essayé tout le reste et cela ne s’est pas amélioré de lui-même. Si vous voulez que les choses s’améliorent maintenant, c’est à vous de faire avancer les choses.

La raison pour laquelle vous voulez vous assurer que vos actions sont dans votre intérêt, le sien et celui de votre relation est que l’approche de la communication sous cet angle vous apportera un sentiment de clarté et de compassion.

Au lieu de réagir aux choses qu'il dit et fait avec des émotions et des drames, vous pouvez regarder les choses à un niveau supérieur.

Vous pouvez vous demander: est-ce que réagir négativement à ce qu’il dit ou fait en ce moment est bon pour moi, lui ou la relation? Non? Ensuite, je choisirai de ne pas réagir.

Ses actions négatives sont l'étincelle du conflit, mais vos réactions émotionnellement négatives sont le carburant qui prend feu et propulse la relation toxique en plein essor.

Si vous enlevez le carburant (vos réactions émotionnelles négatives), vous arrêtez l'élan de la relation toxique mort dans son élan.

À ce stade, je serai le premier à admettre que ce n’est pas facile. Pour ma part, il m'a fallu des années de méditation pour m'améliorer dans ce domaine et, bien que je sois beaucoup mieux dans ce domaine maintenant que je ne l'ai jamais été, j'ai encore beaucoup de place à l'amélioration.

Je reconnais donc que cela demande un travail intérieur pour ne pas réagir (surtout quand quelqu'un frappe vos déclencheurs et, de plus, quand cela pourrait avoir l'impression de faire tout ce qu'il peut pour vous entraîner dans un conflit ...)

Alors oui, je reconnais que ce n'est pas facile (et pas courant dans notre société non plus, malheureusement).

Et non, je ne m'attends pas à ce que vous soyez une sorte de robot sans émotion… il existe un moyen pratique et réaliste de pouvoir avoir cette importante compétence de communication dans le monde réel.

Comprendre la logique de tout cela est une chose, la mettre en pratique en est une autre. Vous pourriez demander…

Comment puis-je arrêter mes réactions émotionnelles négatives envers lui et son comportement?

Dans notre société, les femmes se voient projeter de très mauvaises identités sociales, ce qui n'est tout simplement pas vrai.

La société transmet subtilement un message empoisonné aux femmes selon lesquelles elles sont des victimes qui n'ont aucun contrôle sur leurs émotions.

Ce n’est tout simplement pas le cas. De plus, il ne s'agit pas de «contrôler» vos émotions (comme si vos émotions explosaient à l'intérieur de vous et que vous essayez de toutes vos forces de les faire baisser)… il s'agit d'avoir de la clarté pour qu'au lieu d'interpréter les choses de manière effrayante , de manière négative (qui se traduit par une forte poussée d'émotions négatives), vous interprétez les choses de manière claire et stimulante, de sorte qu'aucune émotion négative ne survienne en premier lieu et que vous soyez OK, calme et en paix.

Cela n'est pas possible si vous pensez que vous êtes en quelque sorte une victime (par victime, je parle de quelqu'un qui rend quelqu'un ou quelque chose d'autre responsable de ses émotions, réactions et actions).

Le point clé est le suivant: c'est votre interprétation de l'événement et non l'événement lui-même qui cause la majorité de votre souffrance.

Changez votre façon de voir les choses et vous changerez la façon dont vous interprétez les choses. Changez votre façon d'interpréter les choses et vous serez en mesure de réduire massivement, voire d'éliminer la souffrance dans vos relations.

La clarté et la non-réaction sont votre approche…

À ce stade, vous êtes clair sur vos limites (il est entièrement responsable de ses sentiments, vous êtes entièrement responsable des vôtres) et nous avons discuté de la façon dont se nourrir en conflit avec lui ne fait que renforcer la toxicité de la relation.

Nous allons maintenant parler des mesures à prendre pour résoudre une relation toxique… ou voir clairement qu'elle ne peut pas être sauvée.

Étapes d'action pour résoudre une relation toxique

Je vais vous donner une manière claire d'aborder la résolution de ce problème par la communication et vous pourrez soit préparer le terrain pour résoudre la toxicité dans votre relation et améliorer votre relation au fil du temps ... soit, dans le pire des cas, vous éloignez-vous et vous serez en mesure de le faire avec clarté et intégrité (au lieu d'avoir un tas de sentiments non résolus).

Comme indiqué précédemment, vous devez accepter de vous éloigner avant de pouvoir avoir cette conversation avec lui. Si vous n'avez pas trouvé cet endroit dans votre esprit où vous pouvez imaginer rompre avec cette personne tout en étant capable d'être complètement OK, entier et en paix avec elle… alors allez-y d'abord en interne.

Ensuite, vous devez arrêter de vous engager dans le drame. Vous n'allez pas résoudre cela par le conflit, il n'y a donc aucune valeur à continuer à alimenter un drame ou un conflit (qu'il s'agisse de bouder à travers vos propres émotions négatives au sujet de votre relation avec eux ou de se battre directement avec eux).

Vous êtes prêt à continuer une fois cette fondation en place.

Vous ferez cela autant de fois que nécessaire… ou vous déterminerez à un moment donné que vous êtes dans une impasse avec eux…

Comment parler à votre partenaire pour dissoudre la relation toxique:

Lorsque les choses sont calmes, parlez de la relation et rendez-la très courte et précise. Vous pouvez démarrer la conversation en disant:

«Tu es important pour moi et je te veux dans ma vie. Il y a certaines choses dans cette relation qui sont pour moi des facteurs décisifs. J'espère que nous pourrons les résoudre et la seule façon dont cela pourrait arriver est de vous dire clairement ce qu'ils sont.

Expliquez ensuite les cas où il vous rend responsable de ses actes ou émotions (en vous culpabilisant, en blâmant, en accusant, etc.) ... ou en vous dégageant de la responsabilité de vos propres émotions / actions (en étiquetant ce que vous faites / ressentez, en prenant des décisions pour vous, etc.)

Gérer ses réactions

Une fois que vous avez engagé cette conversation, il peut se lancer encore plus dans sa culpabilité, son blâme ou son accusation (ou son étiquetage de ce que vous ressentez ou faites réellement).

Si cela se produit, vous pouvez simplement lui faire remarquer que vous ne pouvez pas être responsable de ses émotions (ce n'est pas possible), il ne peut pas savoir ce que vous ressentez ou vos intentions (personne n'est un lecteur d'esprit) et tant que vous voulez le meilleur pour lui, pour vous-même et pour votre relation, vous ne pouvez pas être responsable de leur faire voir et ressentir cela.

Aussi, il peut indiquer où vous faites ces choses… dans ces cas où vous le rendez vraiment responsable de vos émotions (ou réactions ou actions), vous écouterez calmement et prendrez la responsabilité. Vous pouvez dire: «Vous avez raison. Je dois assumer la responsabilité de mes émotions et de mes actions si cette relation fonctionne. J'en assume la responsabilité. »

Encore une fois, vous devez aborder la conversation après avoir déjà résolu que vous pouvez vous éloigner et que tout ira bien. De cette façon, s'il menace de mettre fin à la relation parce que vous le «faites» se sentir bouleversé, vous ne serez pas contrarié par la menace, mais vous verrez plutôt ce que c'est (lui ne prenant pas la responsabilité de ses émotions et réactions).

En conséquence, vous ne réagirez pas négativement à son comportement négatif et vous arrêterez d'alimenter la dynamique toxique… et il n'y a rien de plus choquant pour une personne que lorsque son partenaire arrête de se nourrir d'une dynamique toxique.

Cela peut être une conversation calme ou cela peut devenir moche. Ce qui détermine s'il peut y avoir une amélioration, c'est si, à la fin de la conversation, vous convenez que vous êtes tous les deux disposés à assumer chacun la responsabilité de vos propres actions et émotions et à ne pas mettre cela sur l'autre personne.

Il n'y aura plus de «devoir» dans la relation (c'est-à-dire de s'attendre au-dessus de la tête de l'autre personne qu'elle «devrait» faire quelque chose… et si elle ne le fait pas, elle mérite d'être punie et a le droit de vous punir pour ça).

Cela s'applique à vous deux… pour que cela fonctionne, la relation ne peut pas être abordée du point de vue de la victime / agresseur. Au lieu de cela, il doit être abordé dans la perspective de ce qui est le mieux pour toutes les personnes impliquées, avec une responsabilité émotionnelle personnelle claire et complète chez les deux personnes.

Où aller en partant d'ici…

La pièce la plus importante du puzzle dans la résolution d'une relation toxique est de devenir vraiment claire en interne: clairement sur ce que vous êtes et ce dont vous n'êtes pas responsable, clairement sur quel comportement est sain et acceptable de sa part et sur ce qui est un comportement sain de votre part.

Obtenir cette clarté ne concerne pas ce qu'une personne devrait faire ou ce que vous méritez. Obtenir cette clarté consiste à voir clairement si cette relation fonctionnera ou non pour vous et fera partie de votre vie en bonne santé (ou, de l'autre côté, si elle ne pourra pas travailler pour vous et ne fera pas partie de votre vie. la vie).

Il ne s’agit pas que quiconque ait raison ou tort, ni que quelqu'un soit une personne «bonne» ou «mauvaise». Il s'agit simplement de la dynamique relationnelle: cela peut-il fonctionner ou pas?

En étant clair sur vos limites (voyant que vous êtes 100% responsable de vos actions, réactions et émotions… et lui pour les siennes), vous pouvez facilement voir si la dynamique relationnelle est saine ou non.

Et si ce n’est pas le cas, vous pouvez clairement voir ce qui doit être mis sur la bonne voie. C’est aussi simple que de reconnaître quand l’un de vous rend l’autre responsable de vos (ou de ses) émotions, réactions et actions… ce qui crée une dynamique impossible et destructrice de relations quand elle n’est pas traitée.

En atteignant un endroit où vous pouvez être bien même si la relation prend fin, vous êtes prêt à aborder la dynamique malsaine de votre relation sans que votre peur de perdre ne trahisse ce qui est le mieux pour vous, pour lui et pour la relation.

Et enfin, par… (suite - Cliquez pour continuer à lire Comment réparer une relation toxique)

Page 12>

Écrit par Eric Charles

Je suis Eric Charles, co-fondateur et co-éditeur de A New Mode. J'adore écrire des articles pour aider les gens à se libérer de la souffrance et à avoir de la clarté dans leur vie amoureuse. J'ai un diplôme en psychologie et j'ai consacré les 20 dernières années de ma vie à apprendre tout ce que je peux sur la psychologie humaine et à partager ce qui permet aux gens de ne pas lutter avec la vie et d'avoir la vie qu'ils veulent vraiment. Si vous souhaitez me contacter, n'hésitez pas à me contacter sur Facebook ou Twitter.